Signature Charte RSE

Philippe Barry, Coordonnateur de l’initiative RSE Sénégal : « SIAGRO-KIRENE est un modèle d’entreprise RSE au Sénégal et en Afrique de l’Ouest »

Philippe Barry est coordonnateur de l’initiative RSE Sénégal, initiative privée qui vise à promouvoir la Responsabilité Sociétale (RSE) auprès des entreprises du Sénégal et des pays de l’Afrique de l’Ouest. Dans cet entretien accordé le 16 mai 2014 en marge de la signature de la charte, il revient sur la portée de l’engagement RSE de SIAGRO KIRENE et présente un projet RSE structurant intitulé « Incubateur de Thiès pour l’économie verte ».

SIAGRO-KIRENE a signé aujourd’hui la Charte « Rse & Développement durable des entreprises du Sénégal », devenant ainsi la 24ème entreprise signataire. Quelle-est la portée pour SIAGRO-Kirene de la signature de cette charte ?

Philippe Barry : La charte est un support qui permet à SIAGRO-KIRENE de mieux structurer sa politique de responsabilité sociétale. C’est un outil qui comporte sept (7) engagements.

Le premier engagement est lié à l’éthique. Le second à la préoccupation environnementale. L’engagement n°3 est lié aux politiques d’achat qui permettent un développement économique local.

Les engagements quatre (4) et cinq (5) portent sur le social en interne. Le six (6) sur l’engagement communautaire de l’entreprise. Enfin, le septième et dernier engagement porte sur le reporting RSE.

SIAGRO-KIRENE développe actuellement des projets RSE stratégiques et inclusifs de développement des filières lait et mangue. Ces projets sont vraiment au cœur de l’engagement numéro 3 de la charte qui vise à promouvoir les achats locaux (…)

Le fait d’acheter des intrants au Sénégal permet à la fois de faire du développement durable et de développer une économie rurale. Nous sommes vraiment dans l’esprit de cette charte RSE et développement durable.

Vous avez présenté aujourd’hui à SIAGRO-KIRENE un projet intitulé « Incubateur de Thiès pour l’économie verte ». Quels sont les grands axes de ce projet ?

P.B : C’est un projet d’incubateur qui doit être hébergé à Thiès par l’Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel (ISEP). Il sera spécialisé sur des questions d’économie verte. Avec le projet de Kirène de développement de la filière mangue, on est au cœur de cette problématique.

L’incubateur sera bâti sur un partenariat de type public/privé entre l’initiative RSE Sénégal et des structures de formation professionnelle et de recherche, notamment l’Institut des sciences de l’Environnement (ISE), l’Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel (ISEP) et le Lycée d’Enseignement Technique et de Formation Professionnelle (LFPT) de Thiès.

L’idée est de partir des enjeux des entreprises, particulièrement des enjeux environnementaux, pour créer de l’auto-emploi pour les jeunes. L’incubateur va accompagner à la fois des petites entreprises et des jeunes sortant des structures professionnelles, afin de les aider à créer des entreprises sur des chaînes de valeur et des filières d’agroforesterie.

Quel rôle peut jouer SIAGRO-Kirène dans ce projet ?

P.B : On considère Kirène comme un champion dans le domaine agro-alimentaire, notamment par rapport à ses projets de développement des filières lait et mangue.
Dans le cadre de l’incubateur, nous attendons beaucoup d’une entreprise comme Kirène de manière à ce qu’elle soit porteuse du développement de cette filière mangue et qu’au final, elle puisse créer des auto-entrepreneurs dans cette chaîne de valeur. Kirène est un modèle d’entreprise RSE au Sénégal et en Afrique de l’Ouest. Nous souhaitons qu’à travers son projet mangue, Kirène porte cet incubateur innovant.

31 août 2014

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.     En savoir plus...Fermer